Le pilote aperçoit de la fumée dans le cockpit, l’avion atterrit en urgence à Toulouse

Incidents

Ouest France – 27 06 2019

https://www.ouest-france.fr/economie/transports/avion/le-pilote-apercoit-de-la-fumee-dans-le-cockpit-l-avion-atterrit-en-urgence-toulouse-6419402

Le vol HOP!  Perpignan-Paris s'est posé en urgence à l'aéroport de Toulouse, des fumées étaient apparues dans le cockpit. (Photo d'illustration)
Le vol HOP! Perpignan-Paris s’est posé en urgence à l’aéroport de Toulouse, des fumées étaient apparues dans le cockpit. (Photo d’illustration) | CHRISTOPHE JAUNET / OUEST-FRANCE

L’avion de la compagnie Hop!, qui devait rallier Perpignan à Paris, a dû être dérouté mercredi 26 juin quelques minutes après son décollage. Le commandant de bord a en effet aperçu de la fumée dans la cabine de pilotage. Conformément à la procédure, il a atterri en urgence à l’aéroport de Toulouse-Blagnac.

Les passagers du vol Perpignan-Paris qui se sont envolés mercredi 26 juin ont vécu une belle frayeur. Quelques minutes après son décollage de Perpignan, des fumées sont apparues dans le cockpit de l’avion de la compagnie Hop!. L’incident n’a heureusement fait aucun blessé, rapporte France Bleu Roussillon.

« Une fois que nous étions en vol, nous avons entendu un ultrason très puissant, raconte une passagère à la radio localeCinq minutes après, l’hôtesse est sortie de la cabine avec un masque à oxygène et un scaphandre. On a compris qu’il se passait quelque chose de grave ». Quelques instants plus tard, le commandant de bord a annoncé aux passagers la présence de fumée dans la cabine de pilotage.

« Les minutes semblaient très longues »

L’avion a alors rebroussé chemin pour se poser en urgence à l’aéroport de Toulouse-Blagnac. L’engin a donc descendu plusieurs milliers de mètres en seulement quelques minutes. « Nous avions tous très mal aux oreilles. Des passagers pleuraient, d’autres ont fait des malaises, poursuit la passagère interrogée par France BleuLes minutes semblaient très longues. »

Air France, propriétaire de la filial Hop!, a minimisé dans un communiqué la gravité de l’incident. L’équipage « a décidé de se dérouter vers l’aéroport de Toulouse […], conformément aux procédures du constructeur et en application du principe de précaution, explique l’entreprise. L’avion a atterri normalement à Toulouse à 11 h 44 où quatre clients légèrement affectés par l’événement ont été pris en charge. »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *